dimanche 3 janvier 2010

Intégration euro-méditerranéenne… vers l’impasse !

Le commerce entre pays européens peut s’expliquer par les nouvelles théories de commerce internationales, notamment les rendements d’échelles, différenciation des produits, et la taille de marché (Krugman et Obstfled, 2007). De l’autre côté l’intégration entre le Maghreb et l’Europe pourrait se faire entre pays différents, notamment matière du développement économique. La réalisation d’une intégration régionale entre pays différents en matière du développement est possible à l’instar de l’ALENA (Accord de Libre Echange Nord Américain) cet accord regroupe les Etats-Unis, le Canada et le Mexique (pays en développement).Le commerce entre pays, traditionnellement peut s’expliquer par la différence des productivités (Ricardo), et par les dotations factorielles (Heckscher, Ohlin). Selon la prédiction de ces théories les pays doivent se spécialiser dans la production des biens dont les facteurs de productions sont relativement abondants. Les théories néoclassiques de commerce international présentent la libéralisation commerciale comme étant une option pour améliorer le bien être de la nation (Gonzalo Escribano, Alejandro Lorca) A l’opposé de ces théories les politiques commerciales mises en œuvre par les gouvernements des pays du Maghreb sont des politiques protectionnistes Bouët (2004), Ces politiques visent à protéger certains secteurs industriels. En revanche l’Union Européenne protège relativement son secteur agricole et libère entièrement son secteur industriel. Cette différence des politiques commerciales entre les deux entités peut constituer une entrave à une constitution d’une Zone de Libre Echange. Les politiques commerciales protectionnistes en faveur d’un secteur donné (Droit de douane, subvention, quota d’importation, restriction volontaire d’exportation) ont un effet négatif sur le bien être global notamment les petits pays, les modèles théoriques en faveur de libre échange ont pour objet d’annulation des pertes d’efficience associée au protectionnisme (Krugman et Obstfeld, 2007).

 




  

 

 

 

Posté par fmakhlouf à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Intégration euro-méditerranéenne… vers l’impasse !

Nouveau commentaire