dimanche 8 août 2010

Transferts de fonds: "un cadeau empoisonné"

La question sur l’impact macro-économique des transferts de fonds est loin d’être close. La littérature économique propose deux effets : un effet positif et autre négatif.  Selon Grable (2008) la stabilité des transferts de fonds pourrait bisser le risque  de certains effets néfaste pour l’économie. A notre connaissance à présent, il n’a y pas des études faites sur la nature de la volatilité des transferts de fonds. Quoique la stabilité des transferts de fonds est un facteur très important sur l’impact des transferts de fonds sur les pays d’origine.

En effet, certains économistes considèrent que les transferts de fonds sont stables (Buch, Kuckulenz and Le Manchec, 2002; Rhata, 2003). Pendant que d’autres pensent le contraire par exemple  Ghosh (2006), a considéré que les transferts de fonds sont sensibles aux conditions économiques des pays d’origine.  

La stabilité de transferts de fonds est menacée par plusieurs facteurs notamment la conjoncture économique dans le pays d’origine et les pays d’accueil. A cet égard Elbadawi et Rocha (1992) expliquent comment le niveau de transferts sont affectés par les politiques économiques des pays d’accueils. Les migrants peuvent envoyer d’une manière régulière une partie de leurs salaires, ou leurs économies réalisés dans une période donnée, par exemple Wahba (1991) a distingué deux types de transferts de fonds des migrants, le premier type comprend les transferts de fonds fixes qui sont destinés à satisfaire les besoins de consommations des familles, le deuxième type sont discrétionnaires qui sont destinés en général à l’investissement. Ce dernier type de transferts est beaucoup plus sensible aux chocs économiques dans les deux pays d’accueil et d’origine. La situation économique aussi dans les pays d’origine influence les transferts de fonds Swamy (1981). En outre McNabb et El-Sakka (1999) expose l’idée selon laquelle le niveau général des prix affectent les transferts par le biais de pouvoir d’achat. D’autres raisons dans les pays d’origines peuvent être derrières les variations des transferts de fonds, notamment les périodes de crises, les catastrophes naturelles et l’instabilité politique [Elbadawi et Rocha (1992)]. La volatilité, la complexité et le rôle croissant des transferts de fonds dans la finance des économies des pays d’accueil, font que le suivi de la conjoncture des transferts de fonds et leurs volatilités sont devenues de plus en plus important. En Plus la connaissance de la volatilité est très importante notamment pour les décideurs. Dans la mesure de mettre en place des politiques économiques efficaces qui permettent d’éviter certains effets non souhaités de transferts de fonds sur l’économie. Les transferts de fonds des migrants peuvent ne pas constituer un danger pour l’économie, mais leurs variabilités peuvent constituer une menace notamment sur les fluctuations de taux de change ou la masse monétaire ces derniers rendent difficiles les prévisions financières et d’autres variables macro-économiques telle que la consommation, l’épargne des ménages ….

Posté par fmakhlouf à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Transferts de fonds: "un cadeau empoisonné"

Nouveau commentaire